Perturbation de l'organisation temporelle de la parole suite à un effort physique

Camille Fauth, Angéline Duchemin, Béatrice Vaxelaire, Rudolph Sock


La production de la parole, dans son décours temporel, est organisée en groupes rythmiques conditionnés par des contraintes physiologiques, linguistiques et communicatives. L'objectif de ce travail est d'évaluer les conséquences d'un effort physique sur cette organisation temporelle de la parole, en se focalisant sur les pauses (respiratoires et silencieuses) produites lors d'une tâche de lecture. 14 locuteurs répartis en trois groupes (fumeur, contrôle et sportifs) ont été enregistrés avant et après avoir fourni un effort physique afin d'observer si leur condition physique pouvait avoir un effet sur leurs productions. Les résultats indiquent que les locuteurs réorganisent la réalisation des pauses. Ainsi, si le nombre global de pauses réalisées reste identique entre les deux phases d'enregistrement, ce sont les pauses silencieuses qui sont les plus nombreuses avant l'effort, alors que ce sont les pauses respiratoires qui sont les plus importantes après l'effort, et ce pour tous les groupes de locuteurs. Les vitesses d'élocution et d'articulation restent inchangées. 


 DOI: 10.21437/JEP.2018-28

Cite as: Fauth, C., Duchemin, A., Vaxelaire, B., Sock, R. (2018) Perturbation de l'organisation temporelle de la parole suite à un effort physique. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 240-248, DOI: 10.21437/JEP.2018-28.


@inproceedings{Fauth2018,
  author={Camille Fauth and Angéline Duchemin and Béatrice Vaxelaire and Rudolph Sock},
  title={{Perturbation de l'organisation temporelle de la parole suite à un effort physique}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={240--248},
  doi={10.21437/JEP.2018-28},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-28}
}