Effets de l'orthographe dans la prononciation du français L2

Fabiàn Santiago


Nous étudions les effets de deux types de tâches (imitation vs lecture oralisée), le rôle de l'orthographe et le niveau de langue dans la prononciation du français L2 chez 27 étudiants hispanophones. Pour évaluer la prononciation en L2, nous analysons les distances de Levenshtein entre les transcriptions phonétiques de la forme canonique et celles de la forme produite par les participants. Cette analyse concerne 3,6k mots produits par les participants. Les résultats montrent que les erreurs de prononciation augmentent de 10% dans la lecture oralisée par rapport à la tâche d'imitation. Nous trouvons que la compétence phonique ne change pas en fonction du niveau de langue. Nous faisons l'hypothèse que ces erreurs sont dues, outre le transfert phonétique-phonologie de la L1 sur la L2, aux interférences négatives de l'orthographe (associations erronées entre graphie et son). Nous discutons de l'impact négatif que peut avoir l'input écrit dans l'acquisition de la phonétique/phonologie en L2, facteur souvent ignoré dans les recherches en phonologie.


 DOI: 10.21437/JEP.2018-19

Cite as: Santiago, F. (2018) Effets de l'orthographe dans la prononciation du français L2. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 160-168, DOI: 10.21437/JEP.2018-19.


@inproceedings{Santiago2018,
  author={Fabiàn Santiago},
  title={{Effets de l'orthographe dans la prononciation du français L2}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={160--168},
  doi={10.21437/JEP.2018-19},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-19}
}