Effet de la situation de parole sur la variabilité des voyelles en français

Mélanie Lancien, Nicolas Audibert, Cécile Fougeron


Cette étude s'intéresse à la variation vocalique en français en fonction des situations de production de la parole. Huit locutrices ont participé à un protocole induisant des interactions naturelles à travers un jeu contrôlé. Cette condition de jeu (J) est comparée à la lecture rapide (LR), la lecture normale (LN), et la lecture pour un malentendant (ME) des mêmes mots cibles. Nous étudions la durée, la dispersion dans l'espace F1*F2, et la variabilité intra-catégorie sur le plan F1*F2*F3 de 1702 exemplaires des voyelles /i, y, E, o, a, O, o, u/. La situation de production affecte toutes les variables. Comparé à LN, les voyelles en J et LR sont plus courtes, elles sont aussi plus centralisées et moins variables en LR, mais pas en J. La comparaison des tailles d'effet montre que la condition de production influence plus fortement la variabilité intra-catégorie que la centralisation du système.


 DOI: 10.21437/JEP.2018-39

Cite as: Lancien, M., Audibert, N., Fougeron, C. (2018) Effet de la situation de parole sur la variabilité des voyelles en français. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 338-346, DOI: 10.21437/JEP.2018-39.


@inproceedings{Lancien2018,
  author={Mélanie Lancien and Nicolas Audibert and Cécile Fougeron},
  title={{Effet de la situation de parole sur la variabilité des voyelles en français}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={338--346},
  doi={10.21437/JEP.2018-39},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-39}
}