Réduction de la coarticulation et vieillissement

Daria D'Alessandro, Cécile Fougeron


La parole évolue au cours de la vie avec le développement, chez les enfants, mais aussi avec le vieillissement, chez les adultes. Outre des modifications temporelles et spectrales connues, cette étude vise à examiner les effets du vieillissement sur la coarticulation anticipatoire voyelle_à_voyelle en français. Cet effet est testé en fonction de la durée des voyelles et de différences entre variantes régionales. Les productions de 167 locuteurs couvrant trois groupes d'âge (20-39) (50-69) (70-89) et 4 variantes régionales sont examinées. La coarticulation de V2 (/a/ ou /i/) sur V1 (/a/) est mesurée en termes d'abaissement de F1 et montée de F2. Les résultats montrent un degré de coarticulation et un allongement des voyelles variables en fonction de la variante régionale ainsi qu'un allongement global des voyelles chez les locuteurs les plus âgés. Plus intéressant, ces variations s'accompagnent d'une diminution de la coarticulation avec l'âge.


 DOI: 10.21437/JEP.2018-47

Cite as: D'Alessandro, D., Fougeron, C. (2018) Réduction de la coarticulation et vieillissement. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 410-418, DOI: 10.21437/JEP.2018-47.


@inproceedings{D'Alessandro2018,
  author={Daria D'Alessandro and Cécile Fougeron},
  title={{Réduction de la coarticulation et vieillissement}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={410--418},
  doi={10.21437/JEP.2018-47},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-47}
}