Quel est mon âge d'après ma voix ? Effets de la variété régionale et de la génération

Nicolas Audibert, Cécile Fougeron, Fany Barbier, Léa Croze, Camille Lavoine, Hélène Rance


L'âge d'un locuteur peut souvent être estimé à partir de sa voix seule. Nous testons 112 locuteurs francophones âgés de 50 à 89 ans, répartis en 4 variétés régionales (français, belges, suisses, québecois), 2 sexes et 4 décennies. 13 auditeurs français jeunes (22-31) et 13 âgés (70-95) ont estimé l'âge du locuteur comme appartenant à l'une des 4 classes d'âge. L'âge perçu apparaît comme un indicateur assez fiable de l'âge chronologique d'un locuteur, mais avec une tendance à surestimer l'âge des [50-59] ans et sous-estimer l'âge des locuteurs de 70 ans ou plus. L'estimation dépend de l'âge de l'auditeur : les auditeurs âgés surestiment davantage l'âge des locuteurs de la génération précédente [50-69]. L'origine partagée ou non entre auditeur et locuteur affecte aussi les réponses : les auditeurs français estiment plus âgés les locuteurs d'une autre variété régionale.


 DOI: 10.21437/JEP.2018-70

Cite as: Audibert, N., Fougeron, C., Barbier, F., Croze, L., Lavoine, C., Rance, H. (2018) Quel est mon âge d'après ma voix ? Effets de la variété régionale et de la génération. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 612-620, DOI: 10.21437/JEP.2018-70.


@inproceedings{Audibert2018,
  author={Nicolas Audibert and Cécile Fougeron and Fany Barbier and Léa Croze and Camille Lavoine and Hélène Rance},
  title={{Quel est mon âge d'après ma voix ? Effets de la variété régionale et de la génération}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={612--620},
  doi={10.21437/JEP.2018-70},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-70}
}