Clarification et correction d'indices segmentaux : une étude pilote sur les consonnes occlusives du français

Maëva Garnier, Marion Dohen, Louis Buttiaux, Silvain Gerber


Cette étude aborde la question du trait de voisement et de la place d'articulation des consonnes occlusives du Français à l'aide d'un nouveau paradigme de correction segmentale, de façon à tester 1) quels indices de ces consonnes des locuteurs renforcent lorsqu'ils ont été mal compris par leur interlocuteur, et 2) si le renforcement de ces indices est toujours le même ou dépend de la consonne entendue à la place. Une locutrice jouait avec l'expérimentatrice à un jeu conçu pour simuler des situations d'incompréhensions assez naturelles. La locutrice a montré plusieurs modifications de ses consonnes occlusives en parole claire et en situation de correction d'un mot mal compris (durée de la phase d'occlusion, VOT, intensité du bruit, ...). En revanche, quasiment aucun descripteur n'a été modifié de façon différente en fonction du type d'erreur perceptive commise par l'interlocutrice (portant sur le trait de voisement ou sur le lieu d'articulation).


 DOI: 10.21437/JEP.2018-55

Cite as: Garnier, M., Dohen, M., Buttiaux, L., Gerber, S. (2018) Clarification et correction d'indices segmentaux : une étude pilote sur les consonnes occlusives du français. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 478-486, DOI: 10.21437/JEP.2018-55.


@inproceedings{Garnier2018,
  author={Maëva Garnier and Marion Dohen and Louis Buttiaux and Silvain Gerber},
  title={{Clarification et correction d'indices segmentaux : une étude pilote sur les consonnes occlusives du français}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={478--486},
  doi={10.21437/JEP.2018-55},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-55}
}