Efforts de production de parole chez les personnes qui bégaient

Maëva Garnier, Anaïs Da Fonseca, Christophe Savariaux, Thibault Cattelain


Cette étude vise à objective et quantifier les tensions orofaciales visibles et communément décrites chez des personnes qui bégaient (PQB), en comparant les efforts aréeodynamiques, laryngés et articulatoires lors de la production de consonnes occlusives entre des PQB et des personnes normofluentes (PNF). Dans cette étude préliminaire, 4 adultes qui bégaient et 4 adultes normofluents ont été enregistrés. Ils devaient produire des mots commençant par des consonnes occlusives labiales dans une tâche de lecture et dans une tâche semi-spontanée. Contrairement à nos attentes, les 4 PQB ont montré une force interlabiale (mesurée à partir d'un capteur de pression) et une pression intra-orale réduites par rapport aux 4 PNF. Aucune différence significative n'a été observée au niveau de ces paramètres entre les syllabes bégayées v. perceptivement fluentes des PQB. Cependant, les différences de pression intra-orale observes entre les PQB et le PNF sont renforcées sur des syllabes complexes (commençant par un cluster consonantique) et pour la tâche semi-spontanée. 


 DOI: 10.21437/JEP.2018-10

Cite as: Garnier, M., Da Fonseca, A., Savariaux, C., Cattelain, T. (2018) Efforts de production de parole chez les personnes qui bégaient. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 80-88, DOI: 10.21437/JEP.2018-10.


@inproceedings{Garnier2018,
  author={Maëva Garnier and  Anaïs {Da Fonseca} and Christophe Savariaux and Thibault Cattelain},
  title={{Efforts de production de parole chez les personnes qui bégaient}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={80--88},
  doi={10.21437/JEP.2018-10},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-10}
}