L'opposition fortis / lenis des occlusives en fin de mot en anglais : liste de mots isolée lue par les apprenants francophones

Takeki Kamiyama, Nadine Herry-Bénit, Ioana Trifu-Dejeu, Audrey Gros-Bonfiglioli


L'opposition fortis / lenis en début de mot en anglais acquise par des locuteurs d'autres langues a été étudiée par de nombreux chercheurs, mais cette même opposition en fin de mot semble avoir été moins abordée dans des études empiriques, qui portent surtout sur les locuteurs de langues qui présentent une absence ou neutralisation de cette opposition en fin de mot (Smith et al., 2009 ; Skarnitzl & Šturm, 2016). Dans cette étude, 6 apprenantes francophones de l'anglais, qui connaissent une opposition de voisement en fin de mot dans leur première langue, ont prononcé 30 mots isolés. Il a été observé que la durée de la voyelle précédente, considérée comme indice primaire chez les anglophones natifs, a été produite avec une différence significative (test de la somme des rangs de Wilcoxon) par 5 apprenantes sur 6, mais certaines d'entre elles ont montré des réalisations phonétiques de voisement différentes des natifs (relâchement voisé pour lenis; fin de voisement plus tôt que les natifs).


 DOI: 10.21437/JEP.2018-25

Cite as: Kamiyama, T., Herry-Bénit, N., Trifu-Dejeu, I., Gros-Bonfiglioli, A. (2018) L'opposition fortis / lenis des occlusives en fin de mot en anglais : liste de mots isolée lue par les apprenants francophones. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 213-221, DOI: 10.21437/JEP.2018-25.


@inproceedings{Kamiyama2018,
  author={Takeki Kamiyama and Nadine Herry-Bénit and Ioana Trifu-Dejeu and Audrey Gros-Bonfiglioli},
  title={{L'opposition fortis / lenis des occlusives en fin de mot en anglais : liste de mots isolée lue par les apprenants francophones}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={213--221},
  doi={10.21437/JEP.2018-25},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-25}
}