Un algorithme de segmentation en phrasé

Philippe Martin


En lisant à voix haute ou silencieusement, nous segmentons la parole en groupes accentuels, ne contenant qu'une seule syllabe accentuée (hors accent d'insistance). Dans les langues à accent lexical comme l'anglais, les groupes accentuels contiennent un mot lexical (nom, adverbe, verbe ou adjectif) dans lequel la position de l'accent est définie dans le lexique. En français, langue sans accent lexical, les groupes accentuels sont définis non par la catégorie de mots qu'ils contiennent mais par le temps qu'il faut pour les lire ou les prononcer. Le phrasé, c'est-à-dire la segmentation en groupes accentuels, dépend donc du débit de parole. Avec un débit de parole lent, toutes les syllabes finales de mots lexicaux sont accentuées, alors qu'un débit de parole rapide peut rassembler plusieurs mots lexicaux dans un seul groupe accentuel. Un algorithme de phrasé basé sur cette propriété est présenté et illustré sur deux exemples de parole lue et spontanée.


 DOI: 10.21437/JEP.2018-32

Cite as: Martin, P. (2018) Un algorithme de segmentation en phrasé. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 276-284, DOI: 10.21437/JEP.2018-32.


@inproceedings{Martin2018,
  author={Philippe Martin},
  title={{Un algorithme de segmentation en phrasé}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={276--284},
  doi={10.21437/JEP.2018-32},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-32}
}