L'opposition de voisement chez les apprenants syriens de FLE

Laura Abou Haidar


Dans cette étude nous analysons la réalisation de l'opposition de voisement des occlusives /p b t k/ chez des apprenantes arabophones syriennes de français langue étrangère, dans le cadre du projet IPFC-Arabe / Interphonologie du français contemporain. En nous basant sur 497 occurrences des phonèmes /p b t d/, produites dans le cadre des tâches de lecture et répétition du protocole IPFC par quatre locutrices syriennes, nous analysons la durée de l'occlusion, du VOT et de l'explosion, les configurations de voisement, et le V-ratio. Les résultats montrent une gestion spécifique des indices de voisement qui affecte non seulement la consonne /p/ dont on connaît les difficultés d'apprentissage mais aussi /b d/, le /t/ présentant le plus de stabilité. La consonne /p/ est affectée par un voisement prononcé alors que les consonnes /b/ et /d/ subissent un dévoisement notable qui est sans doute à interpréter comme une stratégie de surcorrection.


 DOI: 10.21437/JEP.2018-36

Cite as: Abou Haidar, L. (2018) L'opposition de voisement chez les apprenants syriens de FLE. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 312-319, DOI: 10.21437/JEP.2018-36.


@inproceedings{Abou Haidar2018,
  author={ Laura {Abou Haidar}},
  title={{L'opposition de voisement chez les apprenants syriens de FLE}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={312--319},
  doi={10.21437/JEP.2018-36},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-36}
}