L'incidence de la correction phonétique sur l'acquisition des voyelles en langue étrangère : étude de cas d'anglophones apprenant le français

Charlotte Alazard-Guiu, Fabiàn Santiago, Paolo Mairano


Cet article a pour objectif d'étudier l'incidence de la correction phonétique sur l'acquisition des voyelles en L2. Des apprenants ont suivi des cours de correction phonétique selon deux méthodes différentes, la Méthode Verbo-Tonale et la Méthode Articulatoire. Dans une précédente étude (Alazard, 2013) nous avons comparé l'impact de chacune de ces méthodes sur le développement de la fluence. Dans cette étude, nous avons voulu tester l'incidence de la méthode utilisée sur les valeurs formantiques (F1-F2-F3) des voyelles produites par les apprenants avant et après les deux types d'entraînement. Nos premiers résultats montrent un effet du temps sur les valeurs formantiques de F3 mais pas d'effet de la méthode.Cette étude, bien que préliminaire, nous amène à penser que l'acquisition des voyelles en L2 met en jeu des processus spécifiques associés à une approche bimodale de la parole, que l'entrainement soit ou non explicitement focalisé sur les mouvements des lèvres.


 DOI: 10.21437/JEP.2018-14

Cite as: Alazard-Guiu, C., Santiago, F., Mairano, P. (2018) L'incidence de la correction phonétique sur l'acquisition des voyelles en langue étrangère : étude de cas d'anglophones apprenant le français. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 116-124, DOI: 10.21437/JEP.2018-14.


@inproceedings{Alazard-Guiu2018,
  author={Charlotte Alazard-Guiu and Fabiàn Santiago and Paolo Mairano},
  title={{L'incidence de la correction phonétique sur l'acquisition des voyelles en langue étrangère : étude de cas d'anglophones apprenant le français}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={116--124},
  doi={10.21437/JEP.2018-14},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-14}
}